FEATURE ANIMATION



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2002 - PETER PAN 2 : RETOUR AU PAYS IMAGINAIRE - Disney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lightyear
Admin


Nombre de messages : 3540
Localisation : France
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: 2002 - PETER PAN 2 : RETOUR AU PAYS IMAGINAIRE - Disney   Lun 26 Nov - 13:09

PETER PAN 2 : RETOUR AU PAYS IMAGINAIRE - Second film de 2002 !!

Peter Pan 2 : Retour au Pays Imaginaire (Return to Never Land), est le 73e long-métrage d'animation des studios Disney. Il fut distribué en 2002, il est la suite des aventures de 'Peter Pan' distribué en 1953.



Synopsis : Wendy a grandi. Elle est aujourd’hui mariée et a des enfants : Danny, un petit garçon, et Jane, une fille de douze ans. Durant la Deuxième Guerre mondiale, à Londres, elle tente de les réconforter en racontant des histoires sur le Pays Imaginaire, endroit magnifique qu’elle a jadis connu. Danny, le plus jeune, raffole de ses contes pour s’endormir, tandis que Jane n’y croit pas du tout... jusqu’au jour où elle est enlevée par le capitaine Crochet et emmenée au Pays Imaginaire. Ce dernier pense pouvoir se servir d’elle comme appât pour capturer son ennemi de toujours, l’espiègle Peter Pan. Bien entendu, celui-ci, de même que Clochette et les Garçons Perdus, volera à son secours. Mais si Jane ne croit pas d’elle-même au pouvoir et à la magie de l’imagination, elle ne pourra jamais retrouver le chemin de son foyer. Alors que le scepticisme de la fillette tue Clochette à petit feu, Peter doit vite trouver un moyen de sauver Jane des griffes de Crochet et lui montrer qu’avec la foi, la loyauté et la poussière de fée, tout est possible... Même l’impossible !



Note de la production : Pour imaginer la suite du classique de 1953, on devait inventer tout d’abord une bonne histoire. Il fallait trouver une suite logique au conte original qui permette au public de retrouver les héros du premier film tout en lui offrant en même temps une expérience complètement inédite. Le scénariste Temple Mathews explique : “Lorsque vous rendez la version de votre scénario, il faut attendre une longue période durant laquelle les gens réagissent et interprètent votre travail. L’histoire se transmet de votre tête au papier, puis quelqu’un la récupère, l’interprète et la couche à nouveau sur le papier, mais cette fois sous forme de dessins. Avec un projet comme celui-ci, les dessinateurs qui donnent vie aux personnages sont inventifs, romantiques, et ils tombent amoureux des êtres qu’ils dessinent.”

L’équipe dut également surmonter le facteur intimidation toujours présent dans les cas de suites aux chefs-d’oeuvre intemporels de Walt Disney. “C’était terrifiant”, reconnaît le réalisateur Robin Budd. “Plus nous analysions l’original, plus nous réalisions combien l’apparente simplicité de la direction artistique était trompeuse. Recréer cette simplicité était bien plus difficile que nous l’avions cru au départ, et il a fallu d’immenses efforts de la part de toute l’équipe. Le producteur Christopher Chase poursuit : “Nous nous sommes donnés à fond pour nous assurer que chacune des images serait un régal à voir et qu’elle serait digne du classique que tout le monde adore.”

“La configuration du second film renverse les choses”, poursuit le coréalisateur Donovan Cook. “Le premier film parle d’une petite fille qui a peur de grandir, mais qui apprend que l’on n’a pas besoin d’abandonner sa jeunesse sous prétexte que l’on vieillit. Ici, Jane apprend qu’il n’est pas nécessaire de tourner le dos à sa jeunesse pour pouvoir grandir et devenir responsable. C’est la même leçon de vie sous deux angles différents.” Il enchaîne : “L’une des difficultés pour nous a été de trouver une justification au retour de Jane : pourquoi une petite fille cernée par la guerre et se retrouvant au Pays Imaginaire pourrait-elle bien vouloir le quitter ? C’est le besoin viscéral qu’a Jane de protéger son petit frère qui la pousse à revenir. Elle a changé, elle croit à présent, mais elle ressent toujours ce sentiment de responsabilité envers Danny.”



Ce second long-métrage s’adresse au coeur des enfants de tous âges et nous apprend que face à l’adversité, il faut conserver toute la richesse de son imagination et la puissance de sa foi. Les personnages créés par Sir John Barrie au profit du Great Ormand Street Children’s Hospital de Londres sont toujours animés par la même étincelle : celle qui s’embrase avec le coeur et qui donne envie de ne plus grandir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://animafilms.over-blog.com/
 
2002 - PETER PAN 2 : RETOUR AU PAYS IMAGINAIRE - Disney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu PS2 Peter pan 2 Retour au pays immaginaire..
» [DisneyToon] Peter Pan 2 : Retour au Pays Imaginaire (2002)
» Peter Pan 2 : Retour au Pays imaginaire
» Peter Pan 2 : Retour au Pays Imaginaire - Edition Exclusive (27 août 2008)
» [Téléfilm] Jake et les Pirates du Pays Imaginaire : Le Retour de Peter Pan (2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEATURE ANIMATION :: LONGS METRAGES D'ANIMATION AMERICAINS :: WALT DISNEY PICTURES-
Sauter vers: